Une histoire d’accessoires et d’ateliers d’exception

Une histoire d’accessoires et d’ateliers d’exception

Publié le : 07 décembre, 2023

Ecrit par :
Team HAST

Étymologiquement, l’accessoire s’ajoute à l’essentiel. Jusque dans son nom, il évoque donc la superfluité, se révélant inutile presque par nature. Heureusement pour le style masculin, futilité et inélégance sont deux matières bien différentes.

Chez Hast, nous estimons beaucoup la valeur ajoutée de ces pièces supposées sans valeur, convaincus qu’une tenue réussie se joue le plus souvent au moindre de ses détails.

Dans cet article, nous vous présentons des accessoires qui sont autant de cerises sur notre vestiaire, et les prestigieux ateliers auxquels nous en confions la façon.

Direction le Royaume-Uni pour nos écharpes et bonnets

Tweed, shetland, aran ou encore donegal : nous ne comptons plus les lainages mythiques développés par nos amis britanniques. Associant des fibres exceptionnelles et des savoir-faire ancestrauxles étoffes lainées de nos voisins sont réputées aux quatre coins du monde ; raison pour laquelle nous avons décidé d’y faire réaliser nos bonnets et nos écharpes. Un formidable gage de qualité.

Incontournables partenaires d’hiver, les premiers sont confectionnés en Écosse à partir d’une laine australienne labellisée Woolmark. Soit dit en passant, cette certification garantit la traçabilité du produit mais aussi le respect d’un cahier des charges rigoureux en matière de récolte de la matière première.

Tricotés par des experts en fines côtes 1x1, nos bonnets couplent les propriétés naturelles d’une fibre performante (douceur, thermorégulation, respirabilité) aux capacités d’un point de tricot concerné (tenue et élasticité).

Pratiques et fonctionnels, nos bonnets sont ainsi montés dans les règles de l’art par des artisans renommés, ce qui leur confère en prime une admirable authenticité. Unis ou chinés, ils vous permettront de garder la tête au chaud tout en apportant une joyeuse note d’originalité à vos tenues.

En parlant d’atouts réconfortants, nos écharpes ne sont pas en reste. Chacun sait de quelles prouesses ce morceau d’étoffe est capable, et nous avions à cœur de vous en proposer une panoplie digne de ce nom.

Alliée de taille contre les éléments, dernier rempart contre le blizzard et indiscutable supplément style, l’écharpe n’a au fond d’accessoire que le nom. Entre novembre et avril, s’en passer relève de l’imprudence, ce pourquoi nous avons mis au point les partenaires suprêmes.

Grandes protectrices de votre cou et chevaleresses servantes de vos looks, nos 3 dernières créations viennent tout droit des ateliers d’Abraham Moon, dans le nord de l’Angleterre. Fondée en 1837, cette Maison britannique est l’une des toutes dernières « filatures verticales » (comprenez que chaque étape de la production se passe littéralement au-dessus de la précédente). Niveau après niveau, la teinture vient avant le cardage qui devance le filage qui débouche sur le tissage. Cette intégration en un seul lieu permet aux artisans d’en contrôler la qualité en temps réel et d’assurer un niveau d’exigence unique au monde.

Unie ou à motifs, 100% laine vierge ou en laine mérinos, vous trouverez nécessairement l’écharpe qui préservera votre cou, tiendra votre cœur au chaud et soulignera votre allure.

Direction le Portugal pour notre petite maroquinerie et nos casquettes

Ce n’est un secret pour personne, le Portugal s’est affirmé comme un acteur majeur du textile et de la maroquinerie ces dernières décennies. Terre d’élevage historique, l’Alto Minho - au nord du pays - concentre d’ailleurs les industries de la filière cuir entre Braga et Guimarães.

Sans surprise, c’est là-bas que nous sommes allés chercher les savoir-faire adéquats pour la confection de nos porte-cartes.

Lisses ou grainés, travaillés à partir de peaux soigneusement sélectionnées, ces petits compagnons chics et pratiques ont bénéficié d’un soin généralement consacré aux articles des Maisons de luxe. En observant la précision des coutures, la finition des tranches et la justesse des doublures, vous verrez rapidement ce que nous entendons par là.

Grâce à l’expertise de notre partenaire portugais, nous avons pu mettre au point des porte-cartes aussi solides qu’élégants, mobilisant avec équilibre deux fentes format carte de crédit et une « poche à billets ». Un modèle compact pratique et fonctionnel, idéal pour emporter l’essentiel dans la poche arrière de son pantalon préféré.

Profitant d’être au Portugal, touchons deux mots de nos casquettes, où celles-ci sont confectionnées. Elles vous permettront de compléter n’importe quel look avec une aisance toute nonchalante, qu’il s’agisse d’un complet deux pièces ou d’une tenue plus décontractée.

Unies ou contrastées, nous vous les proposons en coton pour les temps doux et en laine certifiée mulesing free pour les mois plus rugueux, ce qui vous permettra de varier les plaisirs sans vous découvrir. À leur fronton, une broderie sobre et assumée vous permettra de revendiquer vos valeurs sans ouvrir la bouche, ce qui peut avoir son importance dans un monde où les yeux entendent mieux que les oreilles.

Direction l’Espagne et l’Italie pour nos ceintures

Il faut se rendre du côté de nos deux péninsules préférées pour trouver les ateliers qui fabriquent nos ceintures. Durables et raffinées, elles se déclinent de deux façons pour enlacer des pantalons formels ou décontractés.

Élaborées à partir de cuirs de vachette pleine fleur tannés végétalement, les modèles unis sont ouvragés en Espagne et s’offrent à vous comme des biens d’une extrême finesse. L’idéal pour ceindre un pantalon de costume.

De leur côté, les exemplaires bi-matières nous viennent tout droit d’Italie, alliant une lanière de cuir au niveau de la boucle et une sangle contrastante en coton ou suède. Une manière subtile et originale de structurer la silhouette.

Tressée ou non, brune ou noire, en cuir lisse ou suédé, chacune affiche un superbe ratio épaisseur/teinte/souplesse. Avec des proportions équilibrées et une boucle en zamak (alliage de zinc, aluminium, magnésium et cuivre) aussi solide que distinguée, l’élue de vos hanches se trouve nécessairement par-ici.

Direction l’Italie pour nos gants, cravates et pochettes

Plus encore que ses paysages et sa gastronomie, c’est son élégance que le monde entier envie à la Botte. Solaire et pleine de flegme, elle rayonne sur la mode depuis des siècles et peut encore compter sur des savoir-faire historiques pour entretenir ce précieux héritage.

Berceau et capitale de la soie, la Lombardie compte parmi ces trésors qui font la gloire du luxe transalpin. C’est ici-même, dans un atelier allongé sur les rives du lac de Côme, que nous avons décidé de faire fabriquer nos cravates et nos pochettes.

Accessoires indissociables des ensembles formels si chers à Hast, il nous a semblé important de leur offrir le meilleur de l’expertise artisanale. Du patron au coup d’aiguille final, chaque étape y est réalisée à la main par les experts d’une petite structure familiale, ce qui apporte aux produits finis une authenticité visible et palpable.

Si les coloris, matières et textures varient d'une pièce à l’autre, garantissant des modèles propices à toutes les occasions, le niveau d’exigence et la perfection des finitions demeurent quant à eux identiques.

Il en va de même pour nos gants, confectionnés dans l’une des dernières ganteries traditionnelles de Naples. Conçus en 25 étapes par un Maître gantier napolitain, intégralement à la main, ces ouvrages en cuir d’agneau plongé pleine fleur sont doublés d’une épaisseur de laine pour tenir vos mains au chaud en toutes circonstances.

Doux, souples et légers à la fois, ils promettent une liberté de mouvement absolu et une élégance rare, le tout à un tarif que seul permet notre modèle économique sans intermédiaires. Brun, vert forêt, marron clair, noir ou bordeaux : toutes ces pièces d’orfèvrerie sont à portée de main.

Direction la France pour nos lunettes de soleil

Cocorico, c’est dans un bel atelier d’Oyonnax (dans l’Ain) que nous faisons fabriquer nos solaires. Vous pensiez qu’il n’y avait qu’un club de rugby dans cette jolie bourgade aurhalpine ? Loupé ! Car cette ville de 22 000 âmes est bien le berceau de la lunetterie française. Certifié « Entreprise du Patrimoine Vivant », un label qui distingue les entreprises tricolores aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence, notre partenaire partage des valeurs similaires aux nôtres et travaille l’acétate avec virtuosité.

En (re)découvrant nos montures noires ou à écailles, vous verrez la vie sinon en rose, au moins en bleu blanc rouge.

Le mot de la fin

Comme leur nom ne l’indique pas, les accessoires sont absolument indispensables à l’édification d’un vestiaire complet. S’ils ne sont pas essentiels à la construction d’une tenue per se, ils n’en demeurent pas moins incontournables pour la compléter, l’enrichir ou la parfaire.

Surtout, ils ont une vocation utilitaire non négligeable. Quiconque a déjà souffert d’engelures ou subi une insolation sait que la fonction des gants et des casquettes - par exemple - dépasse d’assez loin la simple déclaration de style.

Pour lier l’utile à l’agréable et vous offrir des accessoires aussi beaux qu’exigeants, nous avons donc parcouru l’Europe en quête des meilleurs savoir-faire. En dénichant des expertises mono-produits aux quatre coins du vieux continent, nous persistons et signons dans la démarche que vous nous connaissez : celle de l’excellence et de l’honnêteté.

Grâce à l’expérience britannique sur les pièces en laine, la science portugaise en matière de maroquinerie, la maestria italienne incarnée par les pochettes et cravate ou encore le prestige de l’art lunetier français, nous sommes heureux et fiers de vous proposer ces petites merveilles, qui sont autant d’idées cadeaux à l’approche des fêtes.