Pour Noël, mettez-vous sur votre 25

Pour Noël, mettez-vous sur votre 25

Publié le : 15 décembre, 2023

Ecrit par :
Team HAST

Ah, les fêtes ! Tous les ans au mois de décembre, elles débarquent dans nos vies avec leur traîneau de cadeaux, d’illuminations et de papillotes. Un peu plus chaque jour, l’atmosphère se charge de magie, l’air d’effluves de sapin et les rues… de pulls moches.

Car oui, aussi improbable que cela puisse paraître, le pays de la Haute Couture a lui aussi cédé à l’étrange phénomène des « Ugly Christmas parties ». Instituées dans les universités nord-américaines au siècle dernier, ces soirées étaient l’occasion pour leurs participants de porter les vêtements « originaux » tricotés par leur famille.

Grâce au concours salutaire du Prince de Bel-Air, de Harry Potter, de Bridget Jones ou de The Office, cette coutume états-unienne a traversé les frontières pour conquérir le monde, jusqu’à intégrer le folklore de Noël. Mieux, une « Journée internationale du pull moche » lui est désormais consacrée le troisième vendredi de décembre.

Pour nous qui valorisons l’élégance et la justesse, cette célébration du laid (et les dérives consuméristes associées) nous enthousiasme moyennement. Ceci dit, nous comprenons que la magie des fêtes ait besoin d’infuser dans le vestiaire, histoire de décomplexer des instants autrefois très austères.

Dans cet esprit, nous vous avons concocté une douzaine de looks dignes des plus belles listes au Père Noël. Un cocktail d’inspirations élégantes et détonantes, idéales pour vous mettre, sinon sur votre 31, à tout le moins sur votre 25.

Le lookbook de Noël

Inspiration n°1 : le grand enfant

Comme paraît lointaine l’époque où nous sortions du lit et foncions vers le sapin le 25 au matin. Telle était alors la féérie de Noël : ouvrir les paquets tant convoités, en pyjama et les yeux jaunes encore de sommeil.

Et si nous vous disions que ce temps n’était pas perdu ? Passez un généreux pantalon fluide, un hoodie en coton bio et une paire d’opera pumps (ou toutes autres charentaises) : vous retrouverez probablement le bonheur de vos 7 ans.

Inspiration n°2 : le gendre idéal

Ne nous y trompons pas : beaucoup font encore de Noël une affaire sérieuse au plan vestimentaire. Et tant mieux. Pour vous montrer à la hauteur de l’évènement, n’hésitez pas à sortir le complet : une manière d’indiquer que vous respectez vos convives et valorisez ces heures joyeuses.

Inspiration n°3 : le décontracté

Vous nous direz, pas besoin de revêtir le costume trois pièces pour profiter de l’instant : un chino bien coupéune chemise casual ornée d’un joli motif et le tour est joué. Vous n’aimez pas le bordeaux ? Préférez-lui le marine et carpe diem.

Inspiration n°4 : l’ivy leaguer

Quel meilleur moment qu’un repas de famille pour jouer la carte tendrement dissidente du registre Ivy League ? Détournant les codes formels de leur paternel, les étudiants des prestigieuses universités US ont inventé cette merveille de désobéissance tranquille, poussant l’élégance dans ses derniers retranchements. Mocassins et chaussettes blanches, cravate et casquette, voilà des combinaisons typiquement Ivy qui feront autant d’indignés que de jaloux autour de la table.

Inspiration n°5 : le rêveur

Moments suspendus, hors du temps et comme irréels, les fêtes de fin d’année prennent parfois la texture du songe. Une sensation qui vous incitera peut-être à rester en pyjama, surtout si le vôtre est aussi élégant que celui-là. Pour éviter le coup de froid, nous vous conseillons tout de même d’y associer une pièce protectrice, comme cet inénarrable Balmacaan. Un rêve éveillé.

Inspiration n°6 : le romantique

Il est celui qui parle peu. Celui qui écoute beaucoup. Il est attentif aux intonations, aux gestes, aux regards. C’est lui qui offre généralement les plus beaux cadeaux, et se montre reconnaissant de recevoir pour sa part quelques babas au rhum, un couteau suisse et le dernier Renaudot. Il n’aime ni la lumière ni le devant de la scène, raison pour laquelle il s’habille sobrement. Parfaitement sobrement. À Noël, il choisit un pantalon à pinces, une chemise button-down, une cravate subtilement contrastante qu’il dissimule immédiatement sous un pull à col polo. L’excellence sans extravagance. Vous le connaissez, n’est-ce pas ? Peut-être même est-ce vous, le romantique.

Inspiration n°7 : l’hédoniste

Quand les intenses couleurs de l’automne laissent leur place à la morne palette hivernale, décembre se pare de tristes nuances où les gris, les bruns et les verts tirent tous sur le noir. Un conseil ? Ne cédez pas à la morosité. Au contraire, libérez les tons clairs et les motifs réconfortants. Visez le blanc, le crème et les couleurs estivales : la nuit peut bien tomber à 16 heures, il fera encore beau longtemps dans votre cœur.

Inspiration n°8 : le rebelle

Respecter les codes traditionnels ? Très peu pour le rebelle qui préfère de loin les détourner. Comptez sur lui pour mettre un complet deux pièces, oh oui, mais n’allez pas croire qu’il le fera comme tout le monde. La conformité, d’accord, le conformisme, jamais.

Inspiration n°9 : le précieux

Cela va sans dire, le précieux maîtrise. Sa science des accords est presque grammaticale. Les couleurs n’ont pas plus de secrets pour lui que les textures et les volumes ; et il dose ces paramètres avec une expertise qui frôle l’alchimie. Il suffit de regarder ce camaïeu de verts pour s’en convaincre : de la chemise à la veste en passant par le pantalon et les accessoires, tout est savamment organisé (avec un petit air de-ne-pas-y-toucher).

Inspiration n°10 : le cartésien

Entre nous soit dit, le cartésien ne laisse rien au hasard. Sa tenue est pensée pour que chaque élément puisse aller et venir sans dégrader son équilibre général. Les tons se répondent, les matières communiquent, les gants et bonnet parachèvent le tableau. Il s’habille donc il est.

Inspiration n°11 : le trublion

S’il en est un qui sait flirter avec les limites et les conventions, c’est bien le trublion. Ne comptez pas sur lui pour respecter les dress codes et autres usages convenus. Ce qui lui importe, c’est la liberté d’expérimenter tant et plus. Souvent pour le meilleur, convenons-en.

Le mot de la fin

Alors, vous avez trouvé votre style totem pour passer un Noël haut en couleurs ? Si oui, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

De notre côté, on vous souhaite le meilleur pour ces fêtes de fin d’année, et on vous dit à l’année prochaine.