Le lin, fine fleur des fibres éco-responsables

Le lin, fine fleur des fibres éco-responsables

Publié le : 26 juillet, 2023

Ecrit par :
Team HAST

En plus de ses 3 240 vins et de ses 400 fromages, il est une autre fierté française que le monde entier nous envie : le lin.

Plante annuelle d’environ un mètre de haut, le lin est une espèce herbacée qui se présente généralement sous la forme d’une tige sur laquelle se répartissent de petites feuilles spiralées. Au moment de la floraison, une quinzaine de jours par an aux alentours de la mi-juin, de petites fleurs bleutées éclosent sur leurs cimes. Principalement cultivée en Normandie, Picardie, Bretagne et Nord-Pas-de-Calais, cette matière naturelle végétale place la France au premier rang de ses producteurs à l’échelle mondiale. Assurant à lui seul près de 80% de la culture totale de lin, notre pays en est à la fois le premier fabricant et l’exportateur n°1. Capitalisant sur un climat privilégié - la plante appréciant les zones humides tempérées - et des savoir-faire ancestraux, l’Hexagone s’est ainsi imposé comme principal fournisseur de la plus éco-responsable des fibres textiles.

C’est là le grand atout du lin : il est sans aucun doute l’un des matériaux les plus écologiques qui soient. Non seulement sa culture est peu gourmande en eau et en intrants chimiques, mais les étapes de transformation successives sont aussi peu énergivores. Finalement, la plante de lin ne requiert aucune irrigation, pas plus que le rouissage, teillage, filage, tissage et confection ne demandent un lourd investissement énergétique. De plus, il s’agit d’une plante dont 100% des composantes peuvent être valorisées, des fibres aux anas en passant par les graines et les poussières. Indépendamment de son usage dans la constitution d’étoffes, la plante de lin permet ainsi de fabriquer des huiles, du paillage, des combustibles ou encore de la pâte à papier. Zéro gaspillage, donc.

Les vertus des fibres de lin.

Au-delà de son intérêt écologique, la fibre de lin possède des vertus intrinsèques qui expliquent l’intérêt que lui porte l’industrie textile :

  • Elle est thermorégulatrice et isolante : souvent reconnue comme matière reine de l’été, le lin est effectivement respirant et très prisé à la belle saison. Pourtant, ses propriétés thermorégulantes en font également un allié de poids en hiver, grâce à une grande capacité de conservation de la chaleur. Ses fibres sont creuses et permettent de facto une isolation thermique optimale.

  • Elle est anallergique : les épidermes intolérants sont au courant, le lin est d’une délicatesse sans pareille avec les peaux sensibles. Si vous êtes sujets aux picotements, démangeaisons, rougeurs et autres manifestations d’hyper-réactivité, le lin vous est tout indiqué.

  • Elle est (incroyablement) absorbante : si la fibre de lin est peu gourmande en eau, c’est en partie grâce à son exceptionnelle capacité d’absorption. Non seulement peut-elle absorber jusqu’à 20% d’humidité sans paraître gorgée, mais elle sèche également à la vitesse de l’éclair. En été, le lin est sans surprise l’ennemi public n°1 des auréoles, et un complice de choix pour passer la saison au sec.

  • Elle est « autonettoyante » : grâce à l’architecture de ses fibres, le lin empêche les acariens et bactéries de s’y accrocher. Il en va de même de la poussière, ce qui lui permet de rester propre et sain plus longtemps.

  • Elle est extrêmement résistante : d’aspect sec et rustique, le lin se distingue également par une solidité majuscule. Il résiste à la chaleur, à la fraîcheur, ne bouloche pas, ne se détend pas sous l’effet de l’humidité, il est quasi indéchirable, très facile d’entretien et s’adoucit avec le temps et les lavages successifs. Bref, nous parlons là d’une matière qui frôle la perfection. Entre nous soit dit, ce n’est pas un hasard si elle a fini par donner le mot « linge ».

  • Elle froisse un peu, beaucoup, passionnément : sans entamer un cours de biologie végétale, rappelons simplement que la chaleur et l’humidité ont tendance à “délier” les fibres de lin qui se figent par la suite dans une position nouvelle. À la surface du tissu, cette réaction se manifeste physiquement par un aspect froissé. C’est un fait. Cette sentence est-elle irrévocable ? La réponse est non, et nous avons joué sur plusieurs paramètres pour limiter ce phénomène naturel. D’une part, nous avons choisi des toiles d’une densité supérieure à la moyenne, c’est-à-dire plus lourdes et par extension moins froissables. D’autre part, nous avons misé sur des alliages coton-lin sur certains modèles, pour que l’élasticité et la douceur du premier compensent la rigidité du second. Voilà qui devrait rassurer les plus défiants d’entre vous. Et si votre vêtement en lin chiffonne un petit peu, tâchez de ne pas vous formaliser : c’est aussi partie de son charme, et nos amis transalpins n’hésitent pas à valoriser ce chic décontracté sous l’appellation de “sprezzatura”.

Notre déclaration d’amour au lin.

Naturel et écologique, local et biodégradable, solide et léger, souple et durable, le lin est sans conteste l’une des matières les plus responsables qui soient dans l’univers textile. Considérant notre ambition d’échafauder un vestiaire pour homme autour d’une éthique de l’élégance, de la conscience et de l’intemporalité, personne ici ne s’étonnera de voir cette fibre occuper une place croissante au sein de nos collections. Particulièrement présent dans les créations de la saison printemps-été 2023, le lin se fait une place au soleil chez Hast et se décline au cœur de nos pièces les plus iconiques :

  • Nos pantalons en lin : tout homme avisé sait que les pantalons ne se valent pas lorsque le mercure grimpe. Dès lors, jeans bruts et autres cinq poches épais deviennent persona non grata, et c’est à ce moment précis que nos pantalons en lin entrent en scène. Des pièces de jambes sophistiquées, taillées dans une matière légère et aérée, telle est leur promesse pour entretenir une allure chic même au plus chaud de l’été. En pur lin ou alliées à du coton, nos créations offrent un large panel de possibilités avec des pièces plus ou moins habillées. Si les modèles à pinces et plis jouent ostensiblement des codes sartoriaux pour ouvrir la voie à des looks élégants, les chinos en coton-lin couplent la douceur du premier et la respirabilité du second pour délivrer des déclinaisons polyvalentes et décontractées. Entre la distinction du pantalon en lin blanc et la précieuse versatilité de ses confrères colorés, c’est à vous de décider (ou pas).

  • Nos chemises en lin : manches longues ou non ; col boutonné, officier, cubain ou cutaway ; coloris sombre, lumineux ou chiné ; avec ou sans poches poitrine ; nous avons imaginé pour vous un éventail de chemises en lin proprement renversant. Parfois alliée à d’autres fibres pour fusionner les propriétés, cette matière apporte au formalisme inhérent à toute chemise une note de légèreté frôlant presque l’indolence. Coton bio et lin, lin et ramie, 100% pur lin, autant de déclinaisons pour autant d’occasions, pour ajuster à votre guise le curseur de la décontraction. Du modèle classique écru à la chemisette rayée en passant par les popover d’inspiration « Riviera », il ne fait aucun doute que vous trouverez celle(s) dont vous ne pourrez plus vous passer.

  • Nos vestes en lin : contrairement à une idée (un peu trop) répandue, il est tout à fait possible de porter une veste toute l’année, y compris en juin et juillet. Pour vous en convaincre, nos vestes en lin pour homme se sont habillées de leurs plus beaux tissus pour vous promettre une légèreté absolue. Deux, trois ou six boutons, col chevalière ou muni d’un revers cranté, assortie de poches plaquées ou passepoilées, vous pourrez ici aussi choisir celle qui vous convient le mieux pour passer la belle saison au comble de la sophistication. Le tout sans craindre la sudation.

  • Nos tee-shirts en lin : pour les raisons évoquées plus haut, intégrer des fils de lin à un tissu revient à lui assurer robustesse, souplesse et respirabilité. Pour ces mêmes raisons, nous avons choisi d’agrémenter notre vestiaire d’une superbe gamme de tee-shirts en lin et coton pour homme. 235 gr/m2, un jersey fiable et aéré, une palette chromatique calquée sur les tons de l’été : vous tenez là les tricots idéaux, à porter seuls ou accompagnés.

Votre atout numéro lin.

S’il ne représente que 2% de la production mondiale de fibres textiles, loin - très loin - derrière le coton, le lin reste cette matière naturelle ancestrale aux bienfaits inchangés depuis des millénaires. Vertueuse de sa culture à son usage, cette plante intégralement valorisable constitue une merveille d’alternative éco-responsable aux matières premières dominantes dans l’industrie textile. Sans surprise, Hast déroule le tapis rouge à cette valeureuse espèce végétale et lui accorde une place croissante dans son vestiaire. Alors que 31% de nos vêtements en contenaient l’année dernière, la moitié de nos créations intègrent du lin dans notre collection printemps-été 2023. Une occasion pour vous de (re)découvrir les 1 001 pouvoirs de cette fibre prodigieuse, affectueuse avec la planète, votre peau et votre style.