Comment la chemise formelle est-elle redevenue sexy ?

Comment la chemise formelle est-elle redevenue sexy ?

Publié le : 03 mars, 2022

Ecrit par :
Team HAST

 

La chemise formelle, on ne la présente plus, est une pièce incontournable du vestiaire masculin, et ce ne sont pas les équipes de Hast qui vous diront le contraire. Uniforme professionnel à porter avec une cravate, tenue obligatoire des grands événements, supplément de classe pour une soirée entre amis : si la chemise reste de mise dans les moments d’exception, elle s’est aujourd’hui démocratisée, apportant immédiatement sa dose d’attitude et de charisme à celui qui l’arbore. Symbole absolu d’élégance et d’une certaine virilité assumée, la chemise formelle est même redevenue carrément sexy au fil du temps. Pas étonnant alors que les plus grandes icônes du cinéma l'utilisent comme un moyen d’affirmer leur statut d'hommes à l'élégance reconnue. Entre le parfait gentleman, le séducteur effronté, le justicier ou le criminel, Hast vous propose de redécouvrir cette pièce iconique à travers un petit tour d’horizon des plus grandes figures mythiques du cinéma en chemise. 

La petite histoire de la chemise...

Pour comprendre le mythe, tout d’abord un peu d’histoire. L’origine de la chemise remonte à l’antiquité sous le nom de « tunica », où elle est utilisée comme sous-vêtement, confectionnée dans des matières naturelles. Il faudra attendre la Renaissance pour que la chemise devienne un vêtement, avec ses fameux cols amovibles. 

Au XVIIIe siècle, la chemise s’habille de matériaux délicats comme la soie et devient une marque de distinction sociale. Puis avec la démocratisation des costumes au sein des classes plus populaires, on voit apparaître un large panel de chemises avec de nouveaux coloris et pourquoi pas des motifs ou rayures. Dans les années 1930, le col amovible laisse place aux cols fixes et la chemise ne cessera depuis d’évoluer jusqu’à devenir le symbole iconique que nous connaissons aujourd’hui. 

La chemise, symbole sexy à travers 4 figures mythiques du cinéma

John Travolta dans Reservoir Dog 

Tarantino se plaît à rhabiller ses criminels dans un style « mods » : costume noir, cravate skinny et chemise formelle. Érigé au rang d'icône avec le film Grease, John Travolta abandonne son t-shirt noir et porte parfaitement la chemise blanche, jouant avec les codes du méchant déguisé en séduisant homme d’affaires. Grand col, taille ajustée sans être trop près du corps, le style de l’acteur mise sur un combo de valeurs sûres et une allure intemporelle qui a largement fait ses preuves. 

Ryan Gosling dans Crazy Stupid Love

Dans un tout autre style, mais tout aussi sexy, Jacob Palmer, interprété par Ryan Gosling dans Crazy Stupid Love, nous délivre conseils en séduction et en style. Incarnant l’homme sûr de lui que l’on voudrait tous secrètement devenir, lunettes de soleil rivées sur le nez et costume 3 pièces ajusté, Ryan Gosling arbore également fièrement une sélection de chemises, toutes plus hot les unes que les autres. Mention spéciale à la chemise à rayures bleues et à col contrastant qui apporte une touche de fantaisie, sans jamais tirer vers le mauvais goût. 

Richard Gere dans American Gigolo

Julian Kay, héros du film, est un jeune gigolo au service des femmes de la haute société dans les années 1990. Quand ce personnage est en plus interprété par Richard Gere, icône de toute une génération, cela donne forcément un cocktail explosif. Mention spéciale aux scènes où Richard Gere déboutonne discrètement sa chemise, en faisant une pièce représentative d’une certaine masculinité sensuelle.

Cillian Murphy dans Peaky Blinders

Lorsque l'acteur accepte le rôle du dangereux et mystérieux Tommy Shelby dans « Peaky Blinders », c'est pour lui le troisième personnage de « méchant » qu'on lui donne, après l'Epouvantail dans « Batman Begins » et un harceleur dans « Red Eye ». Dans son rôle dans la série l’acteur arbore un style définitivement rétro, dans une Angleterre de la fin du XIXe siècle. Avec un look travaillé et vintage, Cillian Murphy est un adepte de la chemise avec une coupe cintrée et des détails, comme le col avec une éponge à laiton argenté ou la gorge cachée. 

La chemise formelle, directement associée à toutes les grandes figures masculines de notre époque, détient un fort potentiel sexy qui n’est définitivement plus à prouver. Implacable quand il s’agit de faire monter la température, c’est encore sur votre amoureuse qu’elle est le plus sexy. Portée ouverte négligemment, cette pièce hybride n’a pas fini de vous surprendre.