Comment construire une collection ?

Comment construire une collection ?

Publié le : 11 août, 2022

Ecrit par :
Team HAST

Dans la mode, les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas. Le début du printemps et de l’automne sont marqués par l’arrivée - tant attendue - des nouvelles collections. Alors que nos pièces automne-hiver seront bientôt présentes en ligne et en magasin, nous avons décidé de vous dévoiler les coulisses de la création d’une collection. Du plan de collection au choix des tissus, de la création d’une gamme de couleurs aux achats de prototypes : chez Hast, nous évoluons avec l’envie de vous offrir des pièces de qualité, durables et intemporelles, toujours avec un supplément de style. Conscients des enjeux actuels liés au secteur, nous ne courrons pas après la nouveauté ou la tendance, mais cherchons à imaginer un dressing essentiel et quotidien, reflet de nos inspirations du moment.

Pour nous expliquer tous les secrets de ce travail qui s’étend sur plus d’une année, Sébastien, notre styliste, s’est prêté au jeu des questions réponses, lors d’une interview exclusive. Quelles sont les étapes pour construire une collection de mode ? Quelles en sont les inspirations ? Comment choisir une matière ? Allez, nous vous dévoilons tout ! 

Sébastien, quel est le point de départ d’une collection chez Hast ? 

Au départ, nous réfléchissons au plan de collection par catégories de produits. Nous décidons combien de t-shirts, de vestes, de pantalons ou de chemises nous souhaitons produire. Chaque saison se divise entre des nouveautés et des intemporels qui sont reconduits, la plupart du temps dans une matière ou une couleur différentes. Nous souhaitons avant tout éviter la surproduction en imaginant une collection de pièces qui allient style, intemporalité et durabilité. Des pièces que l’on se plaît à porter aujourd’hui et demain.

Comment imaginez-vous l’histoire que vous allez raconter ?

D’abord, je réfléchis à des volumes, des couleurs ou des matières. J’essaie de voir comment ces silhouettes peuvent se rencontrer et se compléter. Je n’imagine pas une collection selon des histoires inventées ou un retour à une certaine époque, mais plutôt en m’inspirant d’images ou de pièces chinées. Ces vêtements, empruntés au passé, ont un héritage unique, plus que des tendances imaginaires, pas assez réalistes à mon goût.

Qu’est-ce qui vous inspire ?

Mon but n’est pas de reproduire quelque chose qui existe déjà, mais d’apporter une touche différente et identifiable. Lorsque j’ai conçu mon premier plan de collection pour Hast, je savais précisément où je voulais aller. Sans jouer la carte de la nostalgie, je suis très inspiré par les pièces vintage, avec des finitions et des matières aux degrés de qualité exceptionnels. Si je devais leur emprunter quelque chose, ce serait justement ce sens du détail incomparable : une basque, une hirondelle, une forme de poche, la couture d’un bas de pantalon, un pied de col original. Il y a quelque chose qui se rapproche presque du sur-mesure. Cela est dans la lignée de notre ambition : créer des vêtements qui durent dans le temps, au-delà des effets de mode. 

Une fois le plan de collection établi, comment choisissez-vous les matières ?

Chaque matière est choisie avec le plus grand soin. Nous nous rendons à des salons et nous rencontrons directement les fournisseurs, majoritairement italiens. Nous désirons utiliser des tissus avec une particularité intéressante, comme une texture différente. Si nous choisissons des matières plus basiques, nous essayons alors de trouver la meilleure qualité. 

Pour établir une collection, nous faisons des associations entre un tissu de pantalon, un tissu de veste ou un tissu de chemise. Nous posons tout cela sur un board et nous tentons de voir si l’ensemble est cohérent. Est-ce qu’il y a un équilibre au niveau des couleurs, des tombés et des reliefs ? Est-ce que les vêtements s’accordent ? Est-ce que notre silhouette est crédible ? Ce sont tous ces aspects que nous explorons au moment du choix décisif des matières. 

Est-ce que cela vous arrive de créer des matières sur-mesure ?

Pour la collection printemps-été 2023, sur laquelle nous travaillons en ce moment, nous l’avons fait pour une veste de travail. Un de nos fournisseurs italiens proposait un lin magnifique, mais que nous voulions dans un poids plus lourd. Nous adorions la texture, la matière, la couleur, mais ça ne correspondait pas à la veste de travail que nous imaginions. Nous avons donc demandé au fournisseur de réaliser un tissu rien que pour nous. 

Autre étape importante dans la construction d’une collection : comment établissez-vous une gamme de couleurs ?

Été comme hiver, chez Hast, la couleur est très importante. Le fait que nous utilisions uniquement des matières naturelles pour nos collections nous permet d’avoir un éventail de très belles couleurs variées et profondes. Ainsi, il y a très peu de couleurs sombres et le noir est quasiment inexistant.
Le choix des couleurs se fait au même moment que le choix des tissus. Lorsque nous recevons un tissu de la part d’un fournisseur, il y a une gamme de couleurs connectée. Nous faisons de nombreux tests de combinaisons entre les tissus et les couleurs pour imaginer des silhouettes qui nous plaisent.

À quel moment avez-vous un produit fini entre vos mains ? 

Une fois que les choix de couleurs et de matières sont arrêtés, nous rédigeons la fiche technique du vêtement, que nous envoyons à notre fabricant. Celui-ci nous renvoie un prototype, c’est-à-dire le vêtement monté, tel qu’il apparaîtra dans la collection. À ce stade, nous gardons les pièces que nous allons acheter et nous mettons de côté celles que nous décidons finalement de ne pas produire. Nous sommes très rationnels dans nos décisions et nous ne voulons pas développer n’importe quoi, n’importe comment. Cela s’inscrit dans notre démarche responsable qui prône une production et une consommation plus raisonnables.

La dernière étape d’une collection est de définir l’ambiance lookbook et du shooting qui serviront sur notre site et en communication. Nous choisissons les mannequins et les décors des photos. C’est un moment particulier où nous voyons le vêtement en contexte. Nous avons hâte de vous présenter la nouvelle collection de la rentrée. Mais pour cela, il faudra encore un peu de patience…